A VOTRE TOUR, MESSIEURS ! job et emploi
Retour au blog

A VOTRE TOUR, MESSIEURS !

178 vues
25 août 2020

2020 est décidément l'année de tous les changements.

Christian Prudhomme, directeur du Tour de France cycliste, a officialisé récemment la grande nouveauté pour la prochaine édition : un Homme accompagnera désormais une Femme sur le podium lors des remises de prix (maillots, fleurs, peluches et j'en passe). Aussi banale fut la décision, techniquement parlant, aussi bouleversante sera-t-elle pour l'avenir de notre profession.

Après la Formule 1 qui a montré la voie en rayant de la carte les fameuses Grid Girl en 2018, c'est donc au tour du vélo de faire sa révolution culturelle en accueillant Messieurs les Hôtes sur la plus haute marche du podium sous les yeux des journalistes, du monde du cyclisme et bien sûr du grand public.

Car, encore mieux que pour les courses automobiles, le Tour de France fait partie du "gotha" de l'événementiel. Souvent cité comme l'un des trois événements sportifs les plus regardés dans le monde avec les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de Football, la Grande Boucle possède une aura suffisamment puissante pour faire bouger les lignes.

Modifier un protocole est une étape mais nous sommes encore loin de remporter le maillot jaune. Ce changement de paradigme servira à tous les acteurs des métiers de l'accueil, qu'ils soient clients, responsables ou recruteurs mais des actions concrètes restent encore à accomplir car des abus demeurent vis-à-vis des femmes. Au-delà de la sphère événementielle, les combats se suivent comme l'affaire Weinstein, "Balance ton porc" en France, ou la lutte contre les féminicides, tous nourrissent la plante de l'égalité Femme-Homme et du Droit des Femmes. Une lutte longue certes mais pleine d'espoirs. Et chaque détail quel que soit le domaine - comme la décision récente de Christian Prudhomme - compte pour faire évoluer les mentalités.

Il y a encore quelques années, je me souviens d'un client à qui nous avions recommandé des hommes à l'accueil de son salon, pour accompagner les hôtesses habituelles. Sa réponse fut en rien dénigrante mais étonnante : "comment on dit pour les hommes ? Un steward ?". Désormais, avec des hôtes d'accueil exposés chaque jour sur les routes du Tour, il est probable que nos amis les stewards restent bel et bien sur les tarmacs aéroportuaires dans l'imaginaire des gens.

En 2009 déjà, lorsque nous avions lancé l'idée d'un site pour l'ensemble des agences des métiers de l'accueil, notre page Facebook se nommait "Hôtes & Hôtesses Connexion" décorée de notre premier logo violet (un mix du bleu et du rose pour faire oublier la catégorisation) car nous avions l'intime conviction et la volonté profonde que les hommes avaient leur place dans les arcanes du secteur. Google et son référencement magique avaient contraint nos équipes à raccourcir la marque de notre désormais "Hôtesses Connexion". Si le nom demeure, la mentalité, elle, évolue bel et bien où tout est mis en place pour que le recrutement, quelque soit le métier, honore la mixité.

A votre Tour, messieurs !

S.