Vendeur job et emploi
Retour aux fichers métiers

Vendeur

46 vues
16 novembre 2020

On parle d'art, parfois de séduction, parfois même de conte. La vente est cela, un hymne à l'aventure dont ni le vendeur, ni l'acheteur ne sont dupes, ou presque.

Alors qu'est-ce que le métier de vendeur ? Si larges et si simples à la fois, nous aurons toutes les peines du monde à en définir les contours tant le métier reste un subtil mélange de connaissances techniques, d'un environnement aussi divers que passionnant et bien évidemment de talent, parfois inné.

Le vendeur BtoC, celui qui nous intéresse ici :

BtoC ou "business to consumer" relate uniquement la relation entre un professionnel et un consommateur final à la différence du fameux BtoB et les métiers de commerciaux. Le vendeur BtoC est donc celui que nous connaissons tous, siégeant la plupart du temps en magasin, en boutique, dans des grandes surfaces spécialisées. On l'appelle parfois un conseiller de vente, un vendeur conseil. Ses missions et ses objectifs seront aussi différents qu'il existe de variantes du métier.

Mais revenons à nos moutons, quel est le rôle du vendeur ?

En tout premier lieu, il doit satisfaire le client. Vendre un produit, un service, c'est bien, comprendre les besoins de l'acheteur et le convaincre qu'il fait le bon choix, c'est mieux. Cerner son client, c'est enrichir une relation, mais aussi accroître l'image de l'enseigne ou de la marque pour qui le vendeur travaille. Un client satisfait est un client qui recommande et qui revient. C'est un peu le double effet kisscool 😜(on n'a pas le copyright mais la marque ne nous en voudra pas ! 😅)

Au-delà de son aisance verbale et de la connaissance du produit qu'il vend, il aura d'autres missions complémentaires pour faire en sorte que son produit soit mis en avant, stocké et enregistré dans de bonnes conditions. Voici une liste non-exhaustive mais pas forcément systématique qu'on demandera à un vendeur en magasin :

- préparer, parfois nettoyer, la boutique avant son ouverture
- (ré)organiser la vitrine
- étiqueter les produits
- agencer un rayon et les têtes de gondole
- prendre en charge la mise en place des nouvelles promotions
- conseiller les clients
- aider les clients dans leurs recherches
- faire des démonstrations de produits
- encaisser les articles
- passer des commandes pour un réapprovisionnement
- réceptionner les produits
- fermer une boutique
etc.

Toutes ses missions dépendent généralement de la taille du magasin. D'une boutique de quartier à une grande surface, il y a parfois un monde d'écart. Les missions qui en découlent sont parfois divisées entre plusieurs employés, parfois il est le seul maître à bord. D'autres missions existent comme faire des happening 🕺 (danser dans la rue ou dans le magasin avec d'autres vendeurs pour attirer le chaland vers une zone concernée ou à entrer) mais ce sont des missions exceptionnelles qui ne rentrent pas dans le cadre classique du métier.

"...un silence souriant et sincère vaut mieux qu'une phrase toute faite"

Tu te souviens de ce vendeur qui te saute dessus - respectant parfois les consignes de son manager - alors même que tes doigts de pied n'ont pas complètement franchi le seuil de la boutique ? Ou celui qui te suit à la semelle prêt à dégainer l'argumentaire du produit où tes yeux se dirigent ? Et puis il y a celui qui est au fond de la boutique, les yeux rivés sur son téléphone, qui ne fait même plus attention qu'il y a des gens dans son espace... Si ces situations t'ont aussi agacées, c'est plutôt bon signe !

Le bon sens avant tout

En faire trop, c'est trop. Ne rien faire, ce n'est pas assez. Un vendeur doit être présent, souriant, prêt à aider et non "vendre" à tout prix car cela se ressent. Parfois, un silence souriant et sincère vaut mieux qu'une phrase toute faite. Il est préférable de se rendre disponible à la moindre question, tout en étant humble et fin à la fois. Et ce n'est pas donné à tout le monde... Parfois, c'est inné, parfois on vous l'apprend, parfois vous devez le pratiquer et échouer, bref être vendeur, c'est avant tout un métier.


Un bon vendeur est capable de cerner le client potentiel qu'il a en face de lui. Il y a ceux qui préfèrent demander de l'aide par eux-même, ceux qui préfèrent lire les notices plutôt que de demander, ceux qui flânent, ceux qui veulent exactement ce qu'ils veulent dès leur entrée dans le magasin. Toute cette typologie implique une approche totalement différente en fonction des personnes. Et ce n'est pas écrit dans les livres, mieux vaut donc l'expérimenter sur le terrain, le plus souvent possible 💯

Voici une liste non-exhaustive des autres critères essentiels pour exceller dans ce métier :

des qualités humaines, des valeurs, un état d'esprit, de l'éthique. Nous pensons que c'est le point le plus important étant donné que ce métier est avant tout un métier humain, de contact. Tu n'es pas un requin 🦈prêt à manger ta proie mais un dauphin 🐬 qui accompagne et épaule en cas de besoin
de la curiosité, notamment sur les produits que le vendeur vend, c'est la base.
de l'humilité car il faut accepter l'idée qu'on puisse échouer une vente, ne pas plaire à tout le monde, ne pas tout connaître de ses produits, etc.
de la détermination, critère essentiel pour durer dans le temps, les meilleurs sont généralement les plus anciens, ceux qui ont passé le cap
écouter plutôt que parler. On ne se rend pas compte à quel point l'écoute est importante dans le quotidien. C'est la même chose pour un client !
de la technique : parfois, on sent qu'on a toutes les cartes en main, qu'une vente se passe bien et puis... patatras ! La personne tourne les talons et sort de la boutique. Pourquoi ? Tout simplement car on n'a pas réussi à "transformer" ce bon moment en acte de vente. Cela nécessite de la pratique mais aussi de la technique.
de la culture générale pour être capable d'échanger sur tous les sujets
aimer faire plusieurs choses (voir la liste des missions ci-dessus)
avoir une excellente présentation. Aucune règle à édicter ici-même. Tout dépend de la politique de la marque pour qui tu travailles. Une excellente présentation, c'est s'adapter au produit qu'on vend. Les exigences sont différentes si tu travailles dans le luxe ou dans la grande distribution. En revanche, quelque soit le produit, une hygiène irréprochable est exigée.
une bonne résistance physique car certaines journées peuvent sembler longues
savoir manier les chiffres 🔢 Nous n'évoquerons pas toutes les particularités en fonction des magasins mais un vendeur doit connaître ses chiffres, ses objectifs, les marges, etc.
parler une autre langue. L'anglais bien sûr, mais si vous êtes très à l'aise en chinois c'est pas mal non plus, surtout dans le luxe où la demande est très forte.

Le terrain ou l'école de la vie...

Nous ne cessons de répéter dans cette fiche métier l'apport inestimable de la pratique dans ce métier. Alors oui, la théorie a du sens puisqu'on y apprend les techniques de vente et pour certains, c'est essentiel. Mais il faut se rendre à l'évidence : tant qu'on n'a pas testé, on ne pourra pas en parler.

Cependant, nous encourageons les personnes motivées à suivre des formations car elles sont aussi là pour mettre le pied à l'étrier, t'aider à trouver une entreprise qui te sied et te conseille dans tes choix de carrière. Pour plus de renseignements, le site https://www.orientation-pour-tous.fr/ est une bonne entrée en matière pour découvrir ce qui te correspond.

L'évolution du métier est aussi large que passionnante. Généralement, si tu continues en tant que vendeur et que tu y excelles, ou tout simplement parce qu'on détecte chez toi, des qualités de gestionnaire ou de management, on te proposera de devenir manager d'équipe, chef de rayon ou responsable de boutique. D'autres, ensuite, seront amenés à travailler dans des fonctions plus transverses (marketing ou communication notamment), d'autres deviendront les futurs directeurs de magasin. L'avantage de ce métier est que tu peux partir de zéro et arriver tout en haut de l'organigramme 😇

En terme de rémunération, les salaires démarrent au SMIC horaire et sont souvent enrichis d'un variable en fonction de tes performances et/ou des performances du magasin. Avant la signature du contrat, n'hésite pas à décortiquer ces points pour faire tes calculs. Un excellent vendeur peut toucher plusieurs milliers d'euros par mois. A savoir : plus le produit à vendre est cher, plus le variable est important. Vendre une voiture ou un porte-clés, ce n'est pas pareil...

Ins-cris-toi !

Tu es enfin prêt pour ce challenge ? Inscris-toi sur le site hotessesconnexion.com et postule directement aux offres d'emploi proposées sur le site ! Partout en France, il y en a pour tous les goûts. N'oublie pas de préciser ta famille de métiers favorite (Promotion / Vente) pour être plus visible auprès des recruteurs de cette filière 😁

Allez, on te laisse, biz